Théâtre

 

 

 

 

Association de théâtre amateur

de

Saint-Papoul (AUDE)

 

Contact : lesmotsdits.theatre@gmail.com


 

La fin du Colonel BETTY

Le Colonel BETTY a disparu corps et biens lors d'une représentation. Si vous n'avez pas assisté à une des 9 représentations, vous ne saurez jamais qui est le colonel BETTY.....

Un succès fou!

9 représentations en 2016 / 2017 et déjà plus de 1100 spectateurs ! 

L'histoire.

 En 1939, la vie n'est déjà pas simple pour Raoul, humble cafetier de Normandie, car il doit faire face à des difficultés financières soigneusement orchestrées par son ennemi d'enfance, le terrible Ernest Ratin, tout en résistant à la nymphomanie exacerbée de Clémence, épouse de ce dernier. Il doit aussi composer avec les caractères complètement opposés de ses deux filles, Odile et  Jeanine, les joutes verbales qui opposent le curé, l'institutrice et la postière du village et le bégaiement insupportable de Firmin, amoureux transis et maladroit d'Odile. Mais alors, à partir de juin 40, les choses s'aggravent sur un rythme exponentiel, jugez plutôt : Ratin devient le chef de la Gestapo locale alors que l'institutrice prend le maquis, Clémence se déchaîne et Firmin est fou de jalousie car les filles cachent un parachutiste britannique en mission auprès d'un mystérieux colonel Betty que personne ne connaît. On éclate de rire de la première à la dernière réplique de cette comédie endiablée dans laquelle les personnages s'entrechoquent joyeusement et qui mêle histoires d'amour, coups de théâtre, gags, jeux de mots et bien sûr suspens car, en fait, qui est donc ce Colonel Betty?

 

 En 1939, la vie n'est déjà pas simple pour Raoul, humble cafetier de Normandie, car il doit faire face à des difficultés financières soigneusement orchestrées par son ennemi d'enfance, le terrible Ernest Ratin, tout en résistant à la nymphomanie exacerbée de Clémence, épouse de ce dernier. Il doit aussi composer avec les caractères complètement opposés de ses deux filles, Odile et  Jeanine, les joutes verbales qui opposent le curé, l'institutrice et la postière du village et le bégaiement insupportable de Firmin, amoureux transis et maladroit d'Odile. Mais alors, à partir de juin 40, les choses s'aggravent sur un rythme exponentiel, jugez plutôt : Ratin devient le chef de la Gestapo locale alors que l'institutrice prend le maquis, Clémence se déchaîne et Firmin est fou de jalousie car les filles cachent un parachutiste britannique en mission auprès d'un mystérieux colonel Betty que personne ne connaît. On éclate de rire de la première à la dernière réplique de cette comédie endiablée dans laquelle les personnages s'entrechoquent joyeusement et qui mêle histoires d'amour, coups de théâtre, gags, jeux de mots et bien sûr suspens car, en fait, qui est donc ce Colonel Betty?

Service gratuit et accessible à tous

Je crée mon site web